Salle de presse

Vous êtes ici

Le 16 août 2013

Accès à la justice dans les deux langues officielles : les commissaires pressent le ministre de la Justice du Canada d’agir

Accès à la justice dans les deux langues officielles : les commissaires pressent le ministre de la Justice du Canada d’agir

Ottawa, 16 août 2013 — Le commissaire aux langues officielles du Canada et ses homologues de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick recommandent au ministre de la Justice du Canada dix mesures pour assurer aux Canadiens un accès à la justice dans les deux langues officielles. Ces recommandations découlent d’une étude conjointe sur la capacité bilingue des cours supérieures au pays, qui a été rendue publique aujourd’hui par les trois commissaires.

En savoir plus
Le 10 juin 2013

Rapport annuel 2012-2013

Le commissaire Carrier présente son dernier rapport annuel

Fredericton, le 10 juin 2013 – Le commissaire aux langues officielles du Nouveau-Brunswick, Michel Carrier, a présenté aujourd’hui son dernier rapport annuel. Au terme de son second mandat, M. Carrier juge que l’Assemblée législative et le gouvernement provincial doivent faire plus pour préserver la vitalité de la langue française au Nouveau-Brunswick.

En savoir plus
Le 12 Mars 2013

Les commissaires Boileau et Carrier signent une entente de coopération

Le 12 mars 2013 — Le commissaire aux services en français de l’Ontario, François Boileau, et le commissaire aux langues officielles du Nouveau-Brunswick, Michel Carrier, ont annoncé aujourd’hui la signature d’une entente qui permettra à leurs organismes d’améliorer la protection et la promotion des droits linguistiques.

En savoir plus
Le 6 Mars 2013

Graham Fraser et Michel Carrier célèbrent les 20 ans de la reconnaissance du principe d’égalité des deux communautés linguistiques officielles dans la Charte canadienne des droits et libertés

Fredericton, le 6 mars 2013 – Le commissaire aux langues officielles du Canada, Graham Fraser, et son homologue du Nouveau-Brunswick, Michel Carrier, ont souligné le 20e anniversaire de la modification de la Charte canadienne des droits et libertés pour y inclure l’article 16.1. Cet article reconnaît l’égalité des deux communautés linguistiques officielles du Nouveau-Brunswick et accorde à chacune d’elles le droit à ses propres institutions éducatives et culturelles.

En savoir plus