Salle de presse

Vous êtes ici

Le 3 août 2012

Allocution du commissaire aux langues officielles du Nouveau-Brunswick lors de la cérémonie marquant le dixième anniversaire de bilinguisme officiel à Moncton le 2 août 2012

Quel heureux événement que ce dixième anniversaire de bilinguisme officiel à Moncton!

Je suis vraiment ravi d’être ici avec vous pour le célébrer.
 
Cette activité souligne un geste historique certes, mais surtout un engagement renouvelé envers ce grand projet de société qu’est l’égalité de nos deux communautés linguistiques.

Cet anniversaire est l’occasion de saluer ces gens, francophones et anglophones qui ont dit non à l’homogénéisation, ces hommes et ces femmes qui croient en l’importance de protéger et de promouvoir la langue française et toute la culture qui y est associée, ces Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises qui veulent que nos deux communautés linguistiques s’épanouissent ensemble dans le respect.

Ce dixième anniversaire est aussi l’occasion de s’engager à aller plus loin. D’ailleurs, je veux aujourd’hui souligner le leadership de l’administration municipale et de ses employés. Votre engagement et vos efforts permettront une progression soutenue dans tous les domaines de la vitalité des langues. Nul doute que la création de votre comité d’étude sur le bilinguisme guidera vos démarches.

Une véritable politique en matière de langues officielles doit chercher à influencer tous les facteurs de la vitalité des langues. Car, en cette matière, tout est lié.

Les lois, politiques et reconnaissances officielles sont essentielles pour assurer l’égalité de nos deux langues. Le rôle des institutions est vital pour progresser vers l’égalité. Mais tout cela ne doit pas nous faire oublier l’importance du geste individuel.

Une langue, c’est d’abord des gens qui la parlent quotidiennement, qui demandent un service dans leur langue, qui l’utilisent en public, qui estiment important de la voir dans le grand espace public.

Faire en sorte que les citoyens puissent vivre ensemble en harmonie : voilà un but fondamental de toute administration municipale. Signe de respect, d’ouverture et de promotion de la diversité, la déclaration de bilinguisme de la Ville de Moncton est un bel exemple de cette volonté de vivre ensemble. Que cet anniversaire soit le renouvellement d’une volonté ferme d’aller plus loin pour que nos deux groupes linguistiques puissent s’épanouir pleinement dans cette belle ville.