Salle de presse

Vous êtes ici

Le 24 septembre 2007

Annonce de modifications aux langues officielles au contrat de la GRC avec le Nouveau-Brunswick

Le contrat du gouvernement du Nouveau-Brusnwick avec la GRC sera modifié de façon à ce qu'il tienne compte de la Loi sur les langues officielles. Le ministre de la Sécurité publique et solliciteur général, John Foran, et le ministre responsable de la Francophonie, Hédard Albert, en ont fait l'annonce le 22 septembre au cours de l'assemblée générale annuelle de la Société des Acadiens et des Acadiennes du Nouveau-Brunswick qui a eu lieu à Miramichi.

Les représentants du ministère fédéral de la Sécurité publique ont convenu de rencontrer, en octobre, leurs homologues du gouvernement provincial pour discuter des modifications uniques à l'entente du Nouveau-Brunswick sur les services de la GRC. Cette réunion permettra au gouvernement provincial de continuer à respecter son engagement en matière de langues officielles dans les services de police.

« Nous sommes déterminés à respecter les droits linguistiques de l'ensemble de la population du Nouveau-Brunswick, a précisé M. Foran. Je suis heureux des progrès réalisés, signifiant que nous serons en mesure de modifier le contrat de façon à ce qu'il fasse état de notre responsabilité d'offrir des services dans les deux langues. Bien que le commandant de la Division « J » m'ait personnellement assuré que la GRC continuera de fournir des services dans les deux langues officielles, je suis également heureux du fait que le contrat sera modifié de façon à garantir le respect de cette promesse à long terme. »

Les autres provinces qui ont des contrats avec la GRC ont appuyé la négociation de cette entente unique au Nouveau-Brunswick.

« Je suis extrêmement fier de vous faire part de cette bonne nouvelle ce soir, a ajouté M. Albert. Le gouvernement provincial et la GRC ont travaillé dans un esprit de collaboration et non de confrontation. Nous avons convenu que la meilleure façon de définir les obligations de la GRC en matière de langues officielles au Nouveau-Brunswick était d'inclure à l'entente une mention directe de la Loi sur les langues officielles du Nouveau-Brunswick. Cette décision montre à quel point la GRC est déterminée à fournir des services dans les deux langues officielles au Nouveau-Brunswick. »(Source: Province of New Brunswick, CNB)

New Brunswick's agreement with the RCMP will be amended to include the province's Official Languages Act. Public Safety Minister and Solicitor General John Foran, and Minister responsible for La Francophonie, Hédard Albert, made the announcement at the New Brunswick Acadian Society's annual general meeting on Saturday, Sept. 22, in Miramichi.

Federal public safety officials have agreed to meet with their New Brunswick partners in October to discuss amendments to the RCMP agreement that are unique to New Brunswick. The meeting will continue the province's commitment to official languages in policing services.