Salle de presse

Vous êtes ici

Le 17 juin 2013

Déclaration du commissaire aux langues officielles du Nouveau-Brunswick, Michel Carrier

Fredericton, le 17 juin 2013 - À titre d’agent indépendant de l’Assemblée législative, j’ai participé au processus de révision de la Loi sur les langues officielles.

À plusieurs reprises, j’ai fait connaître publiquement mes propositions de modification à la Loi. En outre, la semaine dernière, lors du dépôt de mon dernier rapport annuel, j’ai réitéré ma position sur cette question.

Le 14 juin, le gouvernement provincial a déposé un projet de loi visant à modifier la Loi sur les langues officielles. Il revient maintenant aux députés de se pencher sur ce projet de loi et de prendre les mesures pour réaliser pleinement les buts de cette loi.

Pour ma part, je ne formulerai pas d’autres commentaires sur ce sujet, et ce, par égard pour le processus législatif.