Salle de presse

Vous êtes ici

Le 15 Mars 2004

Le commissaire aux langues officielles du Nouveau-Brunswick souligne la semaine de la fierté française

FREDERICTON (N.-B.) -Le 15 mars 2004 : Le commissaire aux langues officielles du Nouveau-Brunswick profite de cette journée des cérémonies d'ouverture de la Semaine de la fierté française qui ont lieu aujourd'hui à l'école Centre La fontaine de Néguac, pour féliciter le ministère de l'Éducation du Nouveau-Brunswick pour cette excellente initiative de promotion du français auprès des élèves francophones de la province.

« Le thème de la Semaine de la fierté française, fait prendre conscience aux jeunes de leur héritage et de l'importance d'affermir et de conserver cette culture qu'est la leur, non pas à l'exclusion des autres cultures, mais dans le respect et l'inclusion de ces diverses cultures qui nous enrichissent tous. » d'affirmer M. Michel Carrier.

M. Carrier considère que la communauté linguistique francophone du Nouveau-Brunswick se doit de se donner des stratégies d'épanouissement et de développement sur tous les plans, particulièrement au niveau de l'éducation. Bien que la Charte canadienne des droits et libertés et la Loi sur les langues officielles du Nouveau-Brunswick stipulent que les deux communautés linguistiques de langues officielles jouissent d'un statut et des droits et privilèges égaux, il s'avère nécessaire, dans un contexte minoritaire, de prévoir des mesures extraordinaires pour assurer cette égalité et pour l'affirmer.

« La Semaine de la fierté française revêt un caractère éducatif du fait qu'elle est rattachée au MENB et ses collaborateurs dans le monde de l'éducation. L'on ne peut que se féliciter des excellentes initiatives ayant pour but de faire la promotion du français par le biais des arts. Elles permettent d'encourager annuellement un artiste professionnel dans les cadres du concours de l'oeuvre thème et elles provoquent des occasions pour les élèves du système scolaire de créer en français par le dessin, la rédaction et la réalisation de vidéos. »

Le commissaire aux langues officielles considère que cette belle activité de promotion positive de la langue et de la culture françaises s'inscrit très bien dans le rôle que la Charte canadienne des droits et liberté et la Loi sur les langues officielles imposent au gouvernement du Nouveau-Brunswick, c'est-à-dire de favoriser la progression des communautés linguistiques de langues officielles vers l'égalité de statut, de droits et de privilèges.

« Je profite de cette première journée de la Semaine de la fierté française 2004 pour féliciter le ministère de l'Éducation, la ministre, Mme Madeleine Dubé, et son personnel à l'occasion de la quinzième édition de cette semaine. Il n'y a aucun doute qu'une telle initiative aura des répercussions positives pour notre avenir collectif à tous. »

Pour de plus amples informations, prière de communiquer avec Ronald LeBreton, directeur des affaires publiques et de la planification stratégique au Bureau du commissaire aux langues officielles du Nouveau-Brunswick, au (506) 444-4229 ou au 1-888-651-6444.